L’obsession du fan de foot pour son équipe

L’obsession du fan de foot pour son équipe

L’obsession du fan de foot pour son équipe est déjà depuis bien des années, une situation récurrente chez un grand nombre de supporters dans le monde. Cela va de simples habitudes conventionnelles, à des excès frôlant parfois le débordement. Mais le football c’est aussi cette passion-là, qui nous pousse à des actions dont le seul résultat qui compte vraiment, est de pleinement encourager son équipe tout en se sentant proche des joueurs. Nous aborderons tout au long de cet article, les traits de caractère qui permettent de reconnaître un fan de foot, obsédé par son équipe. Et sans plus tarder, nous débutons avec :

L’absence d’objectivité chez le fan de foot

L’absence d’objectivité fait partie des caractéristiques principales, chez tout fan de foot obsédé par son équipe favorite. Cela découle généralement, de la passion et l’attachement qu’il développe pour celle-ci. Ce qui fait bien évidemment en sorte qu’il se sente toujours plus proche de son équipe, à chaque match. Avec le temps, il en arrive à défendre celle-ci et ses joueurs, comme si c’était des membres de sa famille proche.

Et par conséquent, cela déteint sur sa capacité à être objectif. Dès lors, il peine même à distinguer une faute commise par son équipe. Car pour lui, c’est l’équipe adverse qui est toujours en tort. Et très souvent, cette absence d’objectivité débouche sur des actes de violence. Et ce d’autant plus, si son équipe est en train de perdre ou alors a perdu un match. Nous évoquons d’ailleurs le sujet dans notre article : « Les plus grands clubs de supporters au monde ».

Un autre point à aborder concernant l’obsession du fan de foot pour son équipe est le suivant :

Il voue un culte aux couleurs de son équipe

À ce stade, le fan de foot vit littéralement aux couleurs de son équipe favorite. Et cela se constate à sa décoration intérieure, et même aux objets qu’il utilise au quotidien. Ceux-ci arborant toujours des éléments foot à l’effigie de son équipe. Des exemples il y en a plusieurs, dont :

Le sticker mural

Que ce soit pour la pièce à vivre ou encore pour la chambre, le sticker mural est un Must Have chez les personnes obsédées par leurs équipes favorites. Et celles-ci se tournent généralement vers des stickers muraux de tailles assez imposantes. Ce peut par exemple être ici, le logo grand format du club favori, le joueur préféré en taille réelle, ou encore l’ensemble des joueurs d’une équipe au moment où ils ont remporté un championnat. Certains de ces stickers muraux peuvent d’ailleurs occuper toute la surface d’un mur. Vous l’aurez naturellement compris, plus c’est grand, plus le fan de foot ayant développé une obsession pour son équipe, se sent plus proche de celle-ci.

Le sticker pour coque de téléphone mobile

Le sticker pour coque de téléphone est un accessoire assez récurrent, chez le fan de foot qui développe une obsession pour son équipe. Celui-ci l’apprécie d’ailleurs pour son caractère durable, ainsi que pour sa haute disponibilité. Il peut donc l’acquérir pour une longue période, mais peut également le changer aisément lorsqu’il le souhaite. Ces stickers représentent en général des logos de club, dévoilant la passion du fan de foot pour son équipe favorite. Nous vous proposons d’ailleurs de parcourir nos fabuleux stickers logo de club pour coques de téléphones, car ceux-ci pourraient bien vous intéresser.

Le drapeau d’équipe

C’est également ici un accessoire incontournable, chez le fan de foot obsédé par son équipe. Ce type de fan expose généralement le drapeau de son équipe favorite, à la vue de tous. Et c’est d’ailleurs pour lui, une manière de clamer sa passion pour celle-ci. Et donc concernant le drapeau, certains fans de foot l’exposeront sur un mur du salon, au balcon, devant la maison, et parfois même sur le toit de la maison. L’objectif ici étant d’afficher sa passion pour l’équipe, de la manière la plus visible possible.

Il a tendance à collectionner les objets mythiques

Les objets mythiques sont sans aucun doute, ce qui manque le moins dans le monde du ballon rond. On en rencontre d’ailleurs un grand nombre, sur certaines plateformes de commerce en ligne. Et une chose est sûre, ce sont des objets de tout type qui sont entrés dans l’histoire du football mondial. Des objets qui peuvent être inutiles pour un supporter occasionnel, mais de véritables pièces de collection pour des passionnés inconditionnels. Et parmi ceux-ci, nous pouvons par exemple noter :

Le maillot collector

C’est l’un des objets mythiques les plus convoités dans le monde du football. Et nous parlons bien évidemment ici, de maillots de foot vintages signés par des joueurs. Ce n’est d’ailleurs qu’avec cette particularité qu’ils prennent une importante valeur, contrairement aux simples maillots. Et c’est sûr, il en existe de nombreux, dont ceux vendus sur la plateforme d’enchères Catawiki. Notamment des maillots authentifiés comme celui de Lionel Messi du FC Barcelone qui s’est vendu à 1 500 euros, celui de Cristiano Ronaldo de la Juventus Turin signé en 2019 et vendu à 1 825 euros, ou encore le maillot de Diego Maradona signé lors de la Coupe du Monde 1986 au Mexique, vendu pour 1 630 euros.

Les ballons de foot mythiques

Oui, vous avez bien lu et il en existe bien ! Vous l’ignoriez peut-être, mais certains ballons de foot utilisés lors de grandes compétitions ont été vendus après de nombreuses années, à des sommes exorbitantes. C’est le cas d’ailleurs du ballon Adidas España qui a été utilisé à la Coupe du Monde 1982, lors du match opposant le Brésil à l’Italie en quarts de final. Celui-ci a été vendu pour la somme de 30.000 dollars sur la plateforme de commerce eBay. On peut également noter le lot de 14 autres ballons officiels Adidas, utilisés lors de Coupes du Monde, et vendus sur le même site pour la somme de 2 689 dollars. C’est dire que l’obsession du fan de foot n’a presque aucune limite. Mais bien d’autres objets encore représentent des collectors pour ces passionnés

Les cartes de football Panini

Il est impensable qu’un pack de carte de football Panini qui coûte en moyenne 15 euros, puisse devenir un objet mythique du ballon rond n’est-ce pas ? Eh bien détrompez-vous, car certaines de ces cartes sont devenues des objets mythiques avec le temps. À commencer par la carte de football Panini du jeune Cristiano Ronaldo années 2002-2003, qui s’est vendu au prix de 7 429 dollars. Ou encore celle du jeune Lionel Messi années 2004-2005, vendue pour la somme de 6 000 dollars.

On ne saurait d’ailleurs passer sur les cartes mythiques sans évoquer la carte collector du jeune Pélé, dont l’appropriation par un collectionneur a laissé beaucoup de fans de foot sans voix. Une carte collector de 1958, qui a été vendue sur eBay pour la somme de 340 100 dollars.

Les cartons d’arbitrage

Même les cartons d’arbitrage font partie des objets mythiques collectionnés par les fans de football. Et comme exemple, on peut évoquer le carton jaune qui s’est vendu sur eBay pour la somme de 5 000 dollars. Celui-ci avait été utilisé lors de la Coupe du Monde 1982, toujours dans le match opposant le Brésil à l’Italie.

Dés objets mythiques, il en existe encore bien d’autres. Des équipements signés par des joueurs tels que des gants de gardiens, des chaussures de foot, des brassards de capitaines, et bien plus encore.

Le cas particulier du tatouage chez le fan de foot

Le tatouage représente un autre point à aborder, concernant l’obsession du fan de foot pour son équipe. Et là encore, c’est un exemple de véritable culte voué à son équipe favorite. Ce peut d’ailleurs aller du logo de son club préféré, à des illustrations encore plus extravagantes. Chez certains, le résultat est même similaire à une véritable œuvre d’art.

Des exemples, il y en a plein à travers le monde. C’est le cas d’ailleurs du fan de foot qui s’est fait tatoué le maillot du club brésilien Flamengo, sur tout le haut du corps. On note également celui dont le tatouage occupe toute la surface du dos, montrant Lionel Messi en train de brandir le maillot du FC Barcelone. Ou encore, le fan qui s’est fait tatouer le trophée de la Ligue des Champions 2011 avec Manchester City comme vainqueur. Une belle erreur parce qu’à cette époque-là, c’est le Barça qui avait remporté la compétition. Et c’est là encore, un cas de manque d’objectivité.

L’obsession du fan de foot pour son équipe peut donc également pousser celui-ci à commettre l’irréversible, surtout en matière de tatouage. Mais comme on le dit très souvent, être passionné implique de prendre des risques.

Au final

Reconnaître l’obsession chez un fan de foot est tout à fait possible, suivant ces quelques critères qui sont des plus révélateurs. Toutefois il existe encore bien des extravagances, chez les fans de foot obsédés par leurs clubs. Le cas par exemple du fan de RC Lens, qui avait entièrement repeint sa maison avec les couleurs et logos de l’équipe. La passion du foot peut donc prendre diverses formes, et peut conduire à commettre des actes mesurés, ou alors totalement démesurés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.